Coucou Jennifer ! Peux-tu te présenter aux impatientes ?

Bonjour ! Je m’appelle Jennifer Pol-Colin, et le nom de ma marque est My Little Print Fabrics. Au départ, c’était le nom donné à mon blog créé en 2012 aux Etats-unis et qui portait essentiellement sur de la création textile, puis se fut celui de mon studio que j’ai ouvert en 2014 à San Diego lorsqu’on est partis s’installer en Californie, Little Print Fabrics Studio. Depuis mon retour en France en 2018, j’ai gardé le même nom pour mon activité entrepreneuriale de créatrice textile qui englobe autant la création artisanale de pièces uniques que l’animation d’ateliers créatifs et artistiques. Mes domaines de prédilection sont très divers mais tournent toujours autour de la customisaiton textile avec notamment la linogravure, le marbling, le feutrage brodé et la broderie.  

Parlons un peu

Nous avons toutes adoré ton kit de feutrage dans la box Audacieuse du mois de janvier, mais dis-nous, toi aussi tu aimes le DIY ? Quel est ton rapport avec le do It Yourself, et qu’est-ce que ça t’apporte ?

Le DIY est une tendance dans laquelle je baigne depuis que je suis petite à vrai dire, j’ai grandi dans cet esprit du faire soi-même entourée de ma mère et mes grands-mères qui rénovaient et customisaient tout objet leur passant par les mains. Du tapissage de fauteuils à la confection d’abat-jour, j’étais plutôt à bonne école. Elles ne m’ont pas transmis directement tout leur savoir (malheureusement !) mais je pense que ça m’a permis de ne pas avoir trop d’appréhension à me lancer lorsqu’à mon tour j’ai eu envie de me mettre à réaliser des choses moi-même, ça me semble plutôt naturel en fait. Le DIY est très présent chez moi, je fabrique énormément de choses moi-même qui sont utiles au quotidien. J’adore détourner des objets, réutiliser des matériaux, c’est toujours un défi de réaliser une idée que j’ai en tête et un tel bonheur de le voir se concrétiser lorsque j’arrive à mes fins ! 

As-tu des créatrices qui t’inspirent et que tu aimerais nous faire partager ?

Il y a beaucoup de créatrices que j’aime et que j’ai découvert notamment grâce aux réseaux sociaux. Je suis autant abonnée à des comptes américains que français du fait de mon expatriation pendant 8 ans, que ce soit en DIY en général mais aussi beaucoup en couture, crochet et déco intérieure. Je pourrais vous citer les univers bien connus des comptes français qu’on ne présente plus comme @JesusSauvage ou @MissEtc ou l’américaine @DeliaCreates que j’adore. Il y en a aussi beaucoup qui m’intéressent dans les domaines de la couture et du design textile comme Atelier Brunette ou la couturière de @Wellfibre. Et enfin, en décoration et architecture d’intérieur, avec @HejuStudio ou, qui n’a rien à voir, @EmilieAnderson.

Parlons un peu

Quel est ta recette gourmande préférée ?

Moi je suis très (trop) gourmande… Je peux vous donner une de mes recettes qui plaît à tous les coups, ce sont les verrines de panna-cotta au lait de coco (à l’agar agar car j’évite la gélatine de porc) et son coulis de fruits rouges ou fruits de la passion. Super facile et rapide à faire en plus !

Recette tirée et légèrement modifiée de https://cuisine.journaldesfemmes.fr

  • 250 ml delait de coco en boîte 
  • 250 ml decrème fleurette
  • 4 fruits de la passion ou 400 g de fruits rouges pour faire un coulis
  • 8 cuillères àsoupe de sucre de palme 
  • 1 sachet d’agar-agar

Porter doucement à ébullition dans une casserole la crème fleurette, le lait de coco, le sucre et le sachet d’agar-agar (5 g) en remuant. Bien remuer.

Verser doucement la crème sans laisser refroidir dans les ramequins. Une fois les panna cotta refroidies vous pouvez y verser votre coulis, les mettre 2 heures au réfrigérateur avant de servir.

Parlons un peu 


Raconte-nous un peu comment t’es venu l’idée de lancer ton propre projet ? ​

La façon de me lancer est un peu particulière et atypique en fait. Je ne suis pas sûre que je l’aurais fait si je n’étais pas partie m’établir à l’étranger en me retrouvant sans autorisation de travail et 3 enfants en bas âges. Pendant ces 2 premières années d’expatriation, un peu assignée à résidence alors que je m’occupais de mes 3 filles, j’ai consacré tout mon temps libre aux loisirs créatifs et à la couture, notamment pour rendre ma nouvelle maison un peu plus cosy. J’ai fait ensuite mes armes en animation d’ateliers à l’école française de Boston, dès que j’ai eu une autorisation de travail. Très vite, j’ai vraiment eu le sentiment d’avoir trouvé ma voie. Le domaine de la création m’a procuré un vrai épanouissement qui m’a fait renoncé en quelque sorte à retourner vers mon ancienne profession de géographe. Du coup, peu de temps après notre établissement en Californie j’ai décidé d’ouvrir mon propre studio dédié à la couture et au DIY. C’était pas évident de convaincre mes proches de la viabilité de mon projet, de prétendre que je pourrai dégager un salaire avec des cours de couture et de loisirs créatifs et la vente de créations faites mains. Je pense d’ailleurs que le plus dur fut ce combat intérieur pour prendre confiance en moi et tenir mon projet jusqu’au bout. En quelques mois ça s’est mis à bien marcher et on peut dire que j’ai vraiment appris sur le tas en partant avec absolument aucune connaissance sur l’entreprenariat, et encore moins aux Etats-Unis !

Sur le shop !

Voici la première collaboration avec une amoureuse des Do It Yourself et de la customisation textile. Jennifer de My Little Print Fabrics nous a préparé un pas à pas pour réaliser une broche feutrée toute douce ! Vous ne connaissez pas ? Alors préparez-vous à devenir accro au feutrage.

 

As-tu rencontré des difficultés pour lancer ton projet et quel conseil donnerais-tu aux filles qui souhaiteraient se lancer ?

En fait, maintenant que je suis rentrée en France, ma situation est tout à fait différente. C’était une évidence (pour moi comme pour mon mari) que je continue sur la voie de la création même si pas mal de personnes de mon entourage m’ont toutefois demandé pourquoi je n’essayerais pas de retrouver un job dans ma filière d’origine (l’aménagement du territoire et protection de l’environnement). Et oui, c’est tellement plus confortable d’avoir un « vrai » salaire, des horaires de bureau et sa cotisation retraite. Aujourd’hui j’ai un statut d’auto-entrepreneuse. Je n’ai plus un studio avec un programme de cours à faire tourner. Je me consacre à la création en petites séries, l’animation d’ateliers ponctuels ici et là et l’écriture pour des magazines. J’essaye d’avancer à mon rythme qui est celui d’une maman de 3 enfants entre 9 et 14 ans vivant à la campagne. J’ai certes des revenus très fluctuants mais je suis indépendante et j’ai la liberté et le plaisir de pouvoir m’occuper de mes filles, ce qui est essentiel pour moi.

Si j’ai un conseil à donner ce serait celui de croire en soi et en ses projets mais tout en restant à l’écoute des personnes qui peuvent vous faire profiter de leur expérience.

Ou pouvons-nous retrouver

Si les Impatientes souhaitent te retrouver, où est-ce qu’elles peuvent se procurer tes merveilles et te suivre ?

Vous pouvez retrouver les créations sur ma boutique Etsy USA My Little Print Fabrics et Etsy France sous le nom raccourci de LittlePrintFabrics.

Pour me suivre sur Instagram c’est tout simplement My Little Print Fabrics ou FB c’est https://www.facebook.com/MyLittlePrintFabrics
Tous les liens sont sur mon site https://www.mylittleprintfabrics

Share some love :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire