Bonjour les filles !

Aujourd’hui j’aimerais te parler d’un sujet important pour moi, les bons et les mauvais côtés lorsque tu entreprends et que tu es une femme. J’espère que cet article va te motiver à entreprendre et non te faire peur. J’attends avec impatience tes ressentis.

Est-ce que tu savais qu’en France, 40 % des créateurs d’entreprise sont des femmes ? Hé oui, si ce n’est pas encourageant je ne sais pas ce que c’est ? Par contre, elles ne représentent que 14 % des dirigeants d’entreprises de plus de 10 salariés ! On constate donc encore une difficulté pour les femmes à s’imposer dans un monde historiquement masculin. Heureusement, les mentalités sont en train d’évoluer. Allez les filles, on se lance !

Personnellement, je n’ai pas rencontré de grandes difficultés à entreprendre en tant que femme, j’ai toujours eu ça en moi. Mais il y a tout de même des mauvais côtés qu’il faut connaître ! Heureusement, ils sont largement compensés par les bons côtés, et c’est bien là ce qui me motive tous les jours !

Femme & entrepreneuse - les bons et les mauvais côtés 3

Les bons côtés d'être femme & entrepreneure

Participer au changement de mentalité​

Être femme et entreprendre, c’est aussi un geste politique. C’est vouloir montrer au monde que les femmes en sont capables, au même titre que les hommes. Plus nous serons nombreuses à le faire, plus les mentalités évolueront dans ce sens, CQFD ! N’écoute pas les aprioris ! Fonce, change, toi aussi les choses ! Et si c’est déjà fait, partage avec moi ta vision des choses en commentaire.

Proposer des produits et services conçus pour les femmes​

Selon le secteur dans lequel tu souhaites entreprendre, Tu auras peut-être l’occasion d’apporter aux femmes des produits ou services mieux conçus pour elles. Il n’y a rien de pire que les produits pour femmes conçus par des hommes ! Qui mieux qu’une femme pour savoir ce qu’une autre femme attend d’un produit ou service ?
Tu peux te poser la question : quel problème puis-je régler ? Quel est la solution à ce problème ?

Un boost de confiance en soi

Manquer de confiance en soi ne devrait jamais être un frein pour créer son entreprise. Car devenir entrepreneure est un incroyable boost pour l’estime de soi, pour peu qu’on sache reconnaître ses succès et ne pas trop  culpabiliser pour ses échecs. Il faut savoir être fière de soi et utiliser cette fierté pour grandir !

Pouvoir écouter son corps de femme

Être entrepreneure, c’est aussi pouvoir travailler en écoutant son corps de femme. Si tu as des règles très douloureuses, tu peux prévoir d’effectuer des tâches simples durant ces jours-là par exemple. Et ça c’est vraiment chouette, je t’en parle très bientôt justement dans un prochain article ! Patience ! 

Femme & entrepreneuse - les bons et les mauvais côtés 3

ABONNEMENT
MENSUEL

Pour des jolies pauses

30 € / MOIS

Sans engagement
Résiliable en un clic
Livraison offerte en France métropolitaine

ABONNEMENT
1 MOIS

Un temps pour soi

30 €

Paiement en une fois
Livraison offerte en France métropolitaine

ABONNEMENT
3 MOIS

De pauses créatives

90 €

Paiement en une fois
Livraison offerte en France métropolitaine

ABONNEMENT
6 MOIS

De moments pour soi

170 €

Paiement en une fois
Livraison offerte en France métropolitaine

Les mauvais côtés d'être femme & entrepreneure

Subir l'étroitesse d'esprit de certaines personnes

Si être une femme et entreprendre permet de participer au changement de mentalité, il faut savoir que tout n’est pas gagné tous les jours. Tu auras peut-être à faire à des personnes qui te jugeront parce que tu es une femme. Par exemple un banquier ou un fournisseur. N’accepte pas de travailler avec ces personnes ! Tu as choisi l’indépendance, ce n’est pas pour subir des mentalités arriérées.

Un frein pour fonder une famille ?

Monter son entreprise peut parfois être un frein pour la vie de famille. Cela peut par exemple t’amener à retarder le moment de faire un enfant. Avant de te lancer, interroge-toi sur tes priorités et discutes-en avec ton partenaire. Cela évitera des tensions et des regrets !
Si tu souhaites avoir un enfant, essaie de le prévoir en amont, pour alléger ta masse de travail quand il sera là tout simplement, entoure-toi. Et surtout renseigne-toi bien sur la protection sociale de la dirigeante, c’est à dire toi. Tu peux pour cela te tourner vers ton assurance maladie & ton assurance personnelle.

Beaucoup d’entrepreneures travaillent depuis chez elles, particulièrement celles qui ont choisi le statut de micro-entrepreneur et travaillent donc seules. Dans ce cas, il faut bien faire comprendre à ton partenaire que ce n’est pas parce que tu travailles à la maison que tu dois t’occuper de tout, tu es à la maison ok, mais à la maison pour travailler et non pour faire le ménage. La répartition des tâches doit être égale pour t’éviter la charge mentale. Le stress d’être entrepreneuse est suffisant !

Femme & entrepreneuse - les bons et les mauvais côtés 3

Toi aussi tu entreprends au féminin ? Partage en commentaire tes bons côtés pour encourager d’autres femmes à faire pareil !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
quis elit. Nullam elementum efficitur. ut mattis pulvinar tempus adipiscing eget felis