fbpx

Incorporer des habitudes écolo petit à petit

Ce n’est un secret pour personne, notre planète va mal… très mal. Les océans sont pollués par le plastique, les forêts d’Australie brûlent, le pôle Nord fond et je m’arrête là parce que sinon je vais pleurer.
Parfois on a tendance à se dire «Je n’y peux rien moi, ce n’est pas ma consommation qui pollue autant» mais je vous assure que si chacun changeais un peu ses habitudes, ça ferait la différence.

Mais par où commencer ? Justement, je suis là pour vous aiguiller ! Vous allez voir qu’on peut introduire des changements dans son quotidien et ça dans toutes les pièces de notre maison.

#1 La cuisine

Et oui, c’est le premier endroit parce qu’on y passe plus ou moins beaucoup de temps (les gourmandes le savent).
Mais comment changer ses habitudes en cuisine ? 
Tout d’abord, il faut se débarrasser du plastique. Le plastique se recycle mal, il pollue nos océans, il pollue notre santé, bref il fait mal à notre petite planète. Alors on fait une croix dessus, plusieurs solutions s’offrent à nous. Soit on donne tous nos Tupperware pour en acheter en verre soit on garde les anciens mais pour les nouveaux, on se tourne vers le verre. 

Fini les packs d’eau, investissez dans une carafe ! C’est bien plus écolo et puis si vous avez peur de l’eau du robine(je la bois tous les jours et promis, je me porte à merveille) vous pouvez achetez un morceau de charbon végétal qui luttera contre les bactéries de l’eau. Vous n’avez qu’à le faire flotter dans votre carafe et le tour est joué. 
Un apéro entre amis, vous faites des cocktails et qui dit cocktails dit paille. Mais je vous en supplie (les tortues aussi) arrêtez avec les pailles en plastique. C’est ce qu’on retrouve le plus dans l’océan si on continue nos enfants ne pourront plus se baigner dans la mer. Alors on opte pour la super option des pailles en inox, et devinez quoi ? Il y en a sur le site Pause Moderne : génial non ?

Dernière petite chose qui me chagrine dans les cuisines : le film plastique pour conserver les aliments. Nous, petits êtres humains, on a trouvé une super alternative à ce film en plastique tout cracra : le beewrap ! Un tissu imbibé de cire d’abeille qui garde vos plats, vos gâteaux et vos gourmandises bien frais. Vous pouvez même le réaliser vous-même avec le kit DIY Pause Moderne, c’est encore plus cool je trouve. 
Si vous êtes des adeptes de boissons gourmandes autant que moi, vous devez savoir que tous les sachets qu’on utilise pour notre petit plaisir créés malheureusement beaucoup de déchets :( 
Alors il est de notre devoir de faire un petit effort tout en continuant à se faire plaisir cela va de soit ! 
Ce qui est parfait, c’est le thé en vrac à mettre dans sa boule à thé, moins d’emballage, moins de plastiques, toujours plus de thé : tout le monde est content !

#2 La salle de bain

Passons maintenant à la salle de bain, parce qu’il est vrai qu’on y passe aussi pas mal de temps. Tout d’abord, on veut éviter les déchets au maximum. On peut donc commencer par remplacer ses savons liquides par des savons solides. Que ça soit pour le shampoing, le gel douche, le nettoyant visage, le déodorant et même le dentifrice (et oui, il existe du dentifrice solide) ! 
Qui dit solide dit pas de plastique et ça je dis oui.
 

Continuons dans notre chasse au plastique et parlons des cotons tiges. 
C’est le deuxième plastique qu’on retrouve le plus dans les océans ce qui est un énorme problème pour la vie marine.
 Heureusement pour Nemo, il existe aujourd’hui des cotons tiges en silicone que l’on peut laver après utilisation ou encore mieux : l’oriculi ! Une tige en bois qui permet d’avoir les oreilles propres sans polluer notre jolie mer. 

Pensez également à opter pour une brosse ou un peigne en bois sans oublier la brosse à dents en bambou. Vous l’aurez compris, je veux vraiment me débarrasser du plastique, mais pas que…
Le coton et les lingettes démaquillantes sont source de tellement de déchet : il est donc temps de les remplacer par des cotons réutilisable. Démaquillez-vous, passé votre petit coton à la machine et hop il est comme neuf ! En tant que bonne reine du DIY, Pause Moderne a aussi un kit diy pour créer ses cotons réutilisable ! 

Sur le shop !

Retrouvez vous nouveaux chouchous afin de vous aider a incorporer de nouvelles habitudes un peu plus écolo dans votre quotidien.

Sirotez votre jus à l’aide de vos pailles en inox, démêlez votre chevelure avec votre peigne en bambou, sentez la fleur grâce du déodorant Le Fleuri et démaquillez-vous en douceur avec les cotons réutilisables made in France by Avril.

#3 Au supermarché

Et oui, même quand on va faire nos courses on peut faire un petit geste pour la planète. 
Par exemple, vous pouvez emmener votre propre sac de course afin d’éviter qu’on vous donne encore une fois un sac en plastique !
 L’astuce, c’est de toujours garder un tote bag sur soit au cas où on aurait besoin de faire des courses de dernières minutes. 

Dans une démarche zéro déchet, l’achat en vrac il n’y a pas mieux. 
Vous ramenez vos sachets et vous vous servez :
 pas de packaging, pas de plastique, pas de surplus. 
Et ça marche pour tout, si vous allez au rayon fromagerie demandez à ce qu’on vous mette votre morceau de fromage dans votre Tupperware (en verre j’espère), votre bocal ou dans votre beewrap. 
Vous pouvez carrément créer vos sachets vous-même, vous en cousez plusieurs et vous pouvez même rajouter une petite étiquette avec la contenance pour vous faciliter la tâche. Je vous préviens vous passerez peut-être pour la relou de service auprès de quelques caissiers, mais après tout, on s’en fiche si c’est pour sauver notre jolie planète 

Et voilà, c’est tout pour la première partie de cet article. J’espère vraiment qu’il vous aura plu ! 
Je ne voulais pas vous assommer avec toutes mes astuces d’un coup !
 La suite arrivera donc très prochainement alors restez connecté…..

Share some love :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Phasellus vel, ipsum felis venenatis vulputate, tristique