Coucou Sonia ! Peux-tu te présenter aux impatientes ?

Coucou Pause Moderne, coucou les Impatientes !
Comme tu l’indiquais mon prénom est Sonia, je suis une femme passionnée, amoureuse, mère de deux merveilleux enfants – Margaux et Esteban – professeur de yoga, ancienne bibliothécaire jeunesse, et créatrice avec les pierres pour Lady Wunjo qui est née il y a 2 ans environ !

Parlons un peu

Nous avons toutes adoré ton joli bracelet aux perles d'Aventurine dans la box Aventureuse du mois de juillet, mais dis-nous, toi aussi tu aimes le DIY ? Quel est ton rapport avec le do It Yourself, et qu’est-ce que ça t’apporte ?

Merci infiniment pour ce retour sur ce bracelet conçu spécialement pour la box L’Aventureuse ! Pour répondre ta question, oui j’adore les DIY. Le « faire soi-même » fonctionne comme une méditation, cela me permet d’éprouver pleinement ce retour à soi et à l’instant présent que l’on propose d’expérimenter au yoga. C’est un temps que je m’accorde pour me connecter à ma nature créatrice, à mes capacités de concentration, de patience, de délicatesse et de minutie. C’est une façon de vivre dans le sens où en produisant moi-même je suis consciente que je consomme différemment, que je développe des compétences, que je m’autorise à me tromper et à recommencer surtout.

As-tu des créatrices qui t’inspirent et que tu aimerais nous faire partager ?

J’aime ce qui va me faire vibrer. Quand je regarde une oeuvre artisanale, elle produit  comme un son en moi. Elle entre en résonance avec qui je suis.

J’adore les bijoux de Flora Valero qui travaille le laiton et qui est une belle femme sensible. Je suis une fan également dAngélique Guillermet qui peint des arbres vibratoires splendides. J’adore aussi les illustrations chamaniques de Caroline Manière : juste somptueuses. Et puis je trouve les vêtements de Maureen Vinot d’une poésie à faire rêver !

Un Do It Yourself facile à reproduire que tu aimerais nous faire profiter ?

Pas évident de répondre à cette question… J’ai une profonde attirance pour la réalisation d’une Pachamama que Caroline Manière a postée sur sa page fb et son compte Instagram. Dès que je l’ai vu j’ai eu une envie irrésistible de donner vie à la mienne. Il suffit de créer une boule avec de l’argile et de lui donner la forme de la Pachamama. C’est très instinctif et intuitif, pas besoin de réel tuto juste se faire confiance !

Parlons un peu

Quel est ta recette gourmande préférée ?

J’adore les fruits, et puis c’est le bon moment l’été, alors je dirais une tarte aux fruits avec de bons fruits de saison et une petite crème pâtissière fait maison avec amour 😉

Parlons un peu 


Raconte-nous un peu comment t’es venu l’idée de lancer ton propre projet ? ​

À la base je me suis lancé en tant que professeur de yoga il y a 3 ans maintenant. La pratique du yoga m’a permis de découvrir les pépites en moi que son la confiance et le potentiel créatif. Lady Wunjo est né quelques jours après un jour de l’an, j’ai commencé à ressentir une vague de blues monter en moi et très vite j’ai senti que si je laissais cette énergie occuper tout l’espace en moi ce serait difficile d’en sortir. Alors les pierres, que j’ai toujours aimées, sont venues naturellement à moi et j’ai eu envie de créer des Mâlâ, c’est l’équivalent d’un chapelet, que l’on utilise pour la méditation. Dans un premier temps c’était vraiment pour moi que je les créais et puis en les montrant à des amies leur enthousiasme m’a donné envie de continuer, de les proposer à tout le monde et surtout d’en créer des personnalisés !

Sur le shop !

Ce magnifique bracelet orné d’Aventurine réalisé par Sonia, créatrice de la marque Lady Wunjo, deviendra une pièce unique dans votre boite à bijoux. 


MADE IN FRANCE 

 

As-tu rencontré des difficultés pour lancer ton projet et quel conseil donnerais-tu aux filles qui souhaiteraient se lancer ?

Pour l’instant, je ne peux pas vraiment dire que la marque Lady Wunjo est réellement « lancée », heureusement que mon compagnon me soutient ainsi que ma mère qui est une de mes plus grande fan :p et des amies qui sont des soeurs de coeur… Ce que je peux tout de même partager c’est qu’en effet ce n’est pas évident financièrement de se lancer.

La peur de l’échec pèse sur nos épaules et la pression sociale de la réussite et de la rentabilité créent une pression supplémentaire dans notre esprit d’entrepreneuse. Pour la partie yoga, mes parents ont été formidables car ils ont fait preuve d’une grande compréhension pourtant je choisissais de me mettre en disponibilité par rapport à mon ancien travail ce qui veux dire pas de salaire et aucune aide… Mon compagnon est un pilier et pourtant ne croyez pas qu’il a un travail qui rapporte énormément d’argent. Il est infirmier. C’est un changement de vie qui s’opère, on se recentre sur l’essentiel ! J’ajouterais que si le projet nous fait vibrer alors il est nécessaire de tenter l’aventure.
De toute façon la vie fera tout pour nous y conduire même si on refuse d’admettre qu’on est fait pour !

Ou pouvons-nous retrouver

Si les Impatientes souhaitent te retrouver, où est-ce qu’elles peuvent se procurer tes merveilles et te suivre ?

Lady Wunjo a un site internet https://ladywunjo.jimdo.com, une page fb https://www.facebook.com/ladywunjo/ et un compte Instagram : l.wunjo.

Share some love :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire