Hello Lucie est-ce que tu peux te présenter aux Impatientes s’il te plaît ?

Bonjour les Impatientes ! Je m’appelle Lucie, je suis originaire du Sud-Ouest, je suis graphiste et coloriste freelance depuis début 2020 et créatrice de miou studio.

Mon parcours scolaire en quelques mots : j’ai fait un BAC Arts Appliqués, un BTS Design de Mode, une licence en Design et un Master en Couleur et Matière. J’ai travaillé dans le textile (prêt-à-porter, swimwear, cabinets de tendances, accessoires) pendant plus de 5 ans en tant que graphiste / designer textile. Je suis aujourd’hui à mon compte en tant que freelance. Mon univers est doux et poétique, naïf et féminin, délicat et mystique. Au quotidien, je suis inspirée par la nature, les motifs et les jolies couleurs.

À l’intérieur de mon studio, je créée des imprimés pour le textile et la décoration, j’élabore des identités visuelles pour des marques et je fais du conseil en couleurs et tendances.

Tu peux nous raconter la petite histoire derrière ce projet ? D’où t’es venue l’envie de monter ta propre entreprise, l’envie de devenir une girl boss ?

Derrière miou studio, il y a l’envie de travailler sur des projets variés. Avec des marques qui font sens et le désir de s’émanciper créativement.
Durant mes études en couleurs et tendances, j’ai eu la chance de travailler pour différentes entreprises dans différents domaines (prêt-à-porter, bijoux et accessoires, cabinets de tendances).

Pour la petite histoire, avant miou studio, il y a eu une autre expérience entrepreneuriale.
En 2015, à la suite d’un stage chez une marque de bijoux et accessoires, j’ai eu envie de lancer ma marque de bijoux. Créer avec mes 10 doigts des accessoires précieux et colorés, c’est ainsi qu’est né : my own mind. Je m’occupais de tout : direction artistique, organisation des shootings photos, retouches des visuels, communication, création et montage des bijoux, partie commerciale, etc…

Après presque 6 ans à travailler pour des entreprises en tant que graphiste textile – tout en ayant ma marque de bijoux en parallèle – l’envie de me lancer à 100% dans une activité de freelance prenait de plus en plus de place dans mon esprit.
Sauf que j’étais partagée entre l’envie de continuer à créer des bijoux, lancer mon studio de graphisme, ou faire les deux en même temps. Face à ces questionnements, j’ai décidé de faire appel à des amies et connaissances qui s’étaient déjà lancées en freelance. Elles ont été d’une grande aide et bienveillance. J’ai aussi pris un rendez-vous avec une graphiste freelance qui propose également des sessions de conseils pour les entrepreneurs. Cet échange m’a permis d’y voir plus clair et de définir mes priorités.

Par la suite, j’ai donc fait le choix de quitter mon poste de graphiste intégré, d’arrêter ma marque de bijoux – où l’illustration commençait à prendre le plus de place – et de me lancer en freelance dans un domaine où j’ai une réelle expertise et spécialité.

C’est ainsi que depuis début 2020, j’ai créé un studio de création autour du graphisme, avec la couleur comme spécialité. Mon envie est de pouvoir exprimer le panel de mes compétences. Le design surface et textile, la création de gammes couleurs, le conseil en tendances, la création de contenu, l’élaboration d’identité visuelle, l’illustration… avec le travail de la couleur comme axe principal.

Si tu avais une appli/site que tu aurais aimé connaitre dès le début et qui t'as bien aidé ?

Si je devais recommander une seule application ce serait Google Agenda.
Il organise le quotidien de mon entreprise, centralise mes rendez-vous, mon agenda et mes to-do list.

Etant donné que tu es ta propre patronne, comment organises-tu tes journées ? As-tu des tips d’organisation pour celles qui ont du mal ?

Au fil du temps (que ce soit en tant que salarié ou en freelance), j’ai appris à me connaître et à savoir à quels moments j’étais le plus efficace et productive. J’organise donc mes journées en prenant tout cela en compte.
Le matin je gère tout ce qui est administratif et communication : mails, prise et préparation de rendez-vous, publications sur les réseaux sociaux…

Et l’après-midi je m’occupe de la partie créative : réalisation de motifs et imprimés pour ma collection permanente, travail sur les projets en cours pour mes clients, sur mon site web… En réalité je ne suis pas une professionnelle de l’organisation mais j’ai quelques petits tips comme :

  • préparer ma semaine le dimanche

  • lister et classer les tâches par priorité et urgence et les dispatcher dans la semaine

  • reporter une tâche à plus tard dans la semaine si elle n’a pas été effectuée

  • utiliser Google Agenda et un journal de bord papier.

Je conseillerais à celles qui ont du mal avec l’organisation de tout d’abord s’écouter pour savoir à quels moments elles sont le plus à l’aise pour effectuer telle ou telle tâche. Selon moi si l’on se lance dans un projet qui nous tient à coeur, il est important de trouver un rythme et des systèmes qui nous conviennent et qui nous permettent de structurer notre business.

Est-ce que le fait d’être une femme t’as déjà porté préjudice dans l’avancée de ton projet, dans la création de ton entreprise, dans la recherche de partenaires….?

Je dois dire que lorsque j’étais salariée ou stagiaire j’ai été confrontée à quelques soucis : remarques sexistes des managers, écarts de salaire homme/femme ou remise en question de la crédibilité au regard du genre sur certains sujets (merci la société patriarcale). En tant que féministe, cela a été frustrant pour moi car je me sentais impuissante.

Depuis que je suis freelance, je n’ai jamais rencontré ce type de problématique, c’est peut être parce que j’ai principalement travaillé avec des femmes aussi et que j’aime travailler avec des personnes bienveillantes et solaires.
Être indépendante c’est aussi choisir les projets sur lesquels on travaille et les gens avec qui on collabore quand on le peut. Je suis notamment très sensible au projets impliqués pour l’environnement et dirigés par les femmes.

Quel était ton plus gros doute/peur à tes débuts, que tu trouves ridicule ou tout bête aujourd'hui ?

J’ai lanc& le studio en plein coronavirus. Tout &tait clair dans ma tête depuis des mois déjà mais je n’avais pas vraiment prévu que mon lancement se déroulerait ainsi…  Mon plus gros doute était de ne pas trouver de clients…
Avec le recul, je me rends bien compte que ce n’était pas la priorité à ce moment là, surtout que cela ne faisait que quelques mois que j’étais lancée. Je me rends compte que je me suis mise une sacrée pression car je suis très exigeante avec moi-même (signe solaire vierge, on ne se refait pas !). Heureusement j’ai su m’entourer de personnes bienveillantes, qui ont crus en moi et qui m’ont soutenus.

Quel conseil donnerais-tu à une femme qui voudrait se lancer dans son propre projet mais qui n’ose pas ?

Demandez-vous “Si je le fais et que ça ne fonctionne pas au pire qu’est ce qui se passera ?” Et vous verrez, vous allez relativiser. Je pense qu’il vaut mieux avoir des remords que des regrets. Si vous croyez fort en votre projet, que vous êtes investie et entouré, et que la création de votre entreprise contribue à votre bien-être et épanouissement personnel, foncez !

Ensuite j’aurais un autre conseil qui est valable avant et pendant la création de votre projet. Il est important de s’entourer de personnes bienveillantes, et s’éloigner des personnes toxiques. Cela part souvent d’une bonne intention de vous rassurer mais lorsque qu’on s’entends dire “Oh c’est trop dur, tu n’y arriveras pas”; “Mais c’est pas possible, comment tu vas gagner ta vie ? “ etc… Dans la majorité des cas, les personnes qui ont ce genre de propos, projettent généralement leur propre peur sur vous.

Sur le shop !

Le moyen parfait pour prendre du temps pour vous !

Je trouvais que vous ne preniez pas assez de temps pour vous alors j’ai décidé de vous écrire un E-book !
Dedans vous retrouverez un tas d’astuce pour prendre du temps pour vous mais pas que… son contenu vous réserve bien des surprises !

Retour dans le passé... Et si tu devais te donner un conseil à tes débuts, ce serait lequel ?

Cela ne fait pas longtemps que j’ai créé mon activité alors je n’ai pas énormément de recul mais voici quelques conseils que je me donnerais : ne pas me mettre autant de pression, demander des conseils et s’entourer durant son activité.
En règle générale, ne pas rester dans son coin quand on est face à des problématiques, cela permet d’apprendre des autres et de partager les bonnes pratiques.

Et surtout : prendre du temps pour soi. De mon côté je fais du yoga tous les matins pendant 15 minutes, c’est un moment de calme, qui permet de se recentrer sur soi et de débuter sereinement la journée

As-tu une personne, un mentor qui t’as inspiré ou même aidé à te lancer ?

Ma famille, et en particulier les femmes de mon entourage : fortes, déterminées, pleine d’émotions et avec un sacré caractère !
Et plus largement, mes parents, mon compagnon, et mes amies qui m’ont toujours encouragé dans ce que je fais.

Si les Impatientes souhaitent te retrouver, où est-ce qu’elles peuvent se procurer tes …. et te suivre ?

Site : www.miou-studio.com en construction 🙂
Instagram : www.instagram.com/miou_studio
Facebook : www.facebook.com/mioustudio
E-shop : www.etsy.com/fr/shop/mioustudio

Et si vous avez des questions, vous pouvez aussi m’envoyer un petit mail à cette adresse : hello@miou-studio.com

Lucie avec une jolie illustration sur tablette

Share some love :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire